Search
  • La rédaction

START Aime - Mycovigne, pour une agriculture durable

La réduction des intrants, la robustesse des plants aux contraintes hydriques, l’affinage des vins, l’optimisation de l’automatisation et la réduction de la pénibilité du travail, telles sont les réponses que pourra apporter ce programme unique et précurseur pour établir par la suite un modèle technico-économique sur la filière vigne en Provence Alpes Côte d’Azur.

DERRIÈRE CE PROJET CRÉÉ en vue d’apporter des solutions pérennes à la production des vins de Provence, il y a quatre acteurs locaux et quatre expertises complémentaires ;celle de la symbiose mycorhizienne et la biodiversité des sols de la deeptech Mycophyto, hebergée au Village by CA Provence Côte d’Azur, l’expérience sur le lancement et la mise en place d’expérimentation sur vigne de l’Institut de recherches et d’expérimentation pour l’excellence vinicole Le Centre du Rosé, l’accompagnement et le soutien financier de la Caisse Régionale du Crédit Agricole Provence Côte d’Azur et Le Château Sainte-Roseline, connu pour ses engagements et sa sensibilité pour l’innovation, offrant en outre un lieu propice pour la réalisation de ce projet.


Trois ans pour une viticulture plus responsable

Pour ce projet pilote qui nécessite plus de 90 000€, une parcelle du Château Sainte-Roseline servira de terrain d’expérimentation pendants 3 ans pour étudier la mycorhization indigène de la vigne (la fameuse symbiose entre les champignons endomycorhiziens naturellement présents dans le sol et les racines de la plante) capable d’apporter une solution efficace contre les changements climatiques. L’intégration des biotechnologies alliant analyses microbiologiques, analyses physico-chimiques, production d’inocula spécifiques, inoculation des plants et suivi des impacts par analyses, agronomiques, microbiologiques et organoleptiques permettra de valider la constitution et l’utilisation des inocula personnalisés, spécifiquement sélectionnés pour chaque culture et terroir, en quantité importante et sur un pas de temps acceptable pour un professionnel viticulteur.


Dans un même temps Mycovigne permettra d’évaluer les gains en termes de productivité, de qualité et de prix de revient pour établir par la suite un modèle technico-économique sur la filière vigne en Provence Alpes Côte d’Azur.

En savoir plus sur les membres du consortium Mycovigne :

Mycophyto est une Deep-tech Sophipolitaine portée par une docteure en microbiologie, Justine Lipuma et une ingénieure de recherche INRAE Christine Poncet, spin Off INRAE et Université Côte d’Azur, spécialisée dans le développement de solutions microbiologiques personnalisées pour l’agriculture. Mycophyto développe des technologies d’identification, de caractérisation, de production de Champignons Mycorhiziens Arbusculaires (CMAs) indigènes de chaque terroir, qui sont ensuite inoculés sur les cultures cibles. La société pilote la mesure des gains de la solution, l’impact sur la biodiversité des sols et sa durabilité et prépare le déploiement à grande échelle de ces solutions.


Le Centre de Recherche et d’Expérimentation sur le Vin Rosé est une association loi 1901 créée en 1999 sous l’impulsion de la Chambre d’Agriculture du Var, des Vignerons Provençaux et de l’Institut Français de la Vigne et du Vin. Les travaux du Centre du Rosé permettent de communiquer des informations rigoureuses et pragmatiques aux professionnels de la vigne et du vin de façon prioritaire, réactive, interactive et exhaustive en utilisant des moyens de communication moderne et d’alimenter la réflexion scientifique nationale et internationale par la publication de résultats.


Le Château Sainte Roseline est un château dont les valeurs sont : Engagement, Nature, Equilibre, Biodiversité. Ayant obtenu la certification Haute Valeur Environnementale de niveau 3 en Septembre 2019, le domaine Sainte Roseline s’affaire à présent à sa conversion biologique.


Le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur premier financeur de l'économie de son territoire, accompagne près de 3 viticulteurs sur 4. La banque souhaite répondre aux enjeux agricoles majeurs de ses clients et partenaires en soutenant les initiatives servant l’agriculture responsable et durable. Son ancrage territorial s’articule au travers de 208 agences de proximité et agences. Fort d’un modèle coopératif, la banque compte 51 Caisses Locales et 625 administrateurs élus. Partenaire historique de l’agriculture, banque utile et responsable, Le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur agit dans l’intérêt de ses clients et de la société.


51 views0 comments

CONTACT

arrow&v

To consult and exercise your rights, please consult our privacy policy

MAGAZINES

Copyright 2020 Riviera Press

COMPAGNONS NOIR.jpg
logo%20Marque%20bleu_edited.jpg
  • Linkedin Riviera Press
  • YouTube Riviera Press